Travailler au Maroc – 3 conseils pratiques pour trouver un emploi et un job

Travailler au Maroc – 3 conseils pratiques pour trouver un emploi et un job

travailler au maroc 2017

Vous souhaitez changer de vie et venir vous installer au Maroc ? A moins d’être retraité ou créateur d’entreprise, il va donc falloir vous lancer dans des recherches d’emploi.

Chercher un travail n’est pas une tâche simple, mais alors en chercher un dans un pays où vous n’habitez pas encore cela peut vous paraître insurmontable. Vous faites face à un flot d’informations virtuelles qu’il faut trier et vérifier. Vous ne savez pas par où commencer et comment chercher ? Je vous donne ici 3 conseils pratiques pour travailler au Maroc.

Les 3 secteurs qui recrutent au Maroc

Parmi les questions récurrentes sur l’emploi au Maroc, j’entends régulièrement des interrogations sur les secteurs porteurs, quels sont les domaines qui recrutent ?

Une étude publiée par l’ANAPEC (Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des compétences au Maroc) en 2016 nous permet d’y voir plus clair sur les attentes des entreprises marocaines et les domaines en plein essor dans le royaume.

Il ressort de cette étude que 44% des besoins en recrutement sont rassemblés dans les 3 secteurs suivants :

  • Le premier secteur concerne les NTIC et l’Offshoring, en effet le secteur des Nouvelles Technologies de  l’Information et de la Communication est en plein boom avec le développement entre autre, des domaines télécoms et internet. Parmi les postes les plus recherchés nous retrouvons, les métiers d’ingénierie, des techniciens, mais également des développeurs et infographistes. Le Maroc fait partie des 30 premières destinations Offshore avec un potentiel énorme pour les entreprises étrangères d’externaliser, de délocaliser la totalité ou une partie de leur activité. Les centres d’appels représentent près de 66% du offshoring au Maroc.

 

  • Le second secteur est celui de l’automobile et de l’aéronautique. En effet, le secteur automobile fait maintenant partie intégrante du paysage marocain, l’industrie a bondi de 23% en 2015. Nous comptons aujourd’hui près de 170 usines qui emploient 90 000 personnes, dont une majeure partie se situe à Tanger. Preuve en est, depuis maintenant 3 ans s’y tient le salon de la sous-traitance automobile qui remporte un franc succès chaque année. La filière PSA entend ouvrir une nouvelle usine en 2019 à Kenitra, leur projet étant d’atteindre les 80% de sourcing au Maroc. Le domaine de l’aéronautique a également le vent en poupe, avec la signature récente d’un engagement de génération d’activité entre le Maroc et le groupe Boeing, dont l’objectif est d’atteindre un milliard de dollars par an. Les dirigeants marocains ont la volonté d’accroître ce secteur, tout comme ils l’ont fait pour le domaine automobile. L’Institut des Métiers de l’Aéronautique (IMA) situé à Casablanca propose des formations extrêmement qualifiées afin de répondre aux besoins des compagnies internationales, et ainsi disposer de travailleurs diplômés compétents. L’usine Matis Aerospace basée à Casablanca et créée par Boeing en 2001, ce développement ne s’arrête pas là, puisque l’usine vient de s’agrandir et de créer 400 nouveaux emplois. L’aéronautique est un secteur prisé, qui sera amené à prendre une ampleur plus significative encore au fil des années.

 

  • le dernier secteur est celui des services fournis aux entreprises, nous allons citer en particulier dans le domaine de la sécurité, de la télésurveillance et du gardiennage qui ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années. Ces entreprises ont pour mission la protection des objets, des habitants, des employés d’entreprises… via des services de patrouille, de portier, et de gardiennage de nuit. Sans oublier la protection spécifique liée à des évènements importants (conférences, salons…).

D’autres secteurs sont actifs comme le BTP, l’enseignement privé, le tourisme… Le Maroc se développe et les profils qualifiés et expérimentés venant d’Europe sont très appréciés.

Sachez que 40% des besoins en termes d’emploi sont rassemblés sur les villes de Tanger et Casablanca, soit le Nord-Ouest du Maroc.

Résultat de recherche d'images pour "carte du maroc libre utilisation"

 

Comment rechercher un emploi au Maroc?

Pour rechercher un emploi au Maroc vous pourrez vous appuyer sur 3 supports que voici:

  • Les sites d’annonces en ligne: vous trouverez de nombreux sites uniquement dédié à l’emploi, des portails sérieux qui vous proposent des offres qualifiées émises par des entreprises  internationale, nationale ou même locale. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est nécessaire de vous créer un profil sur chaque site d’y déposer votre CV, de vous inscrire aux diverses newsletters, vous pourrez ainsi recevoir une alerte par mail à chaque fois qu’une offre en lien avec vos compétences sera publiée. Un gain de temps inestimable. Car nous le savons la recherche d’emploi prend beaucoup de temps. Parmi les sites sérieux vous trouverez : optioncarriere.ma; rekrute.com; amaljob.com; emploi-maroc.com; expat.com…

 

  • Les agences d’intérim: vous pouvez décider de démarcher les agences d’intérim présentes au Maroc comme Manpower (5 agences au Maroc), CRIT (10 agences), Adecco (8 agences) ou même Tectra (25 agences au Maroc). Les conseillers peuvent vous proposer des offres d’emploi adaptées en fonction de votre profil et vous donner des informations précises sur le marché du travail en fonction des villes ciblées. Les agences d’intérim ne proposent pas que des missions de courtes durées mais également des postes sur le long terme.

 

  • Les cabinets de recrutement: particulièrement adaptés aux personnes ayant un haut niveau d’étude et ayant occupées des postes à responsabilités. Vous pouvez vous rapprocher des agences adequation.ma; investrh.ma; multicibles.com …

Travail et administration pour un expatrié

Pour qu’un étranger puisse travailler au Maroc, vous devez obtenir l’autorisation du Ministère du Travail marocain avec un visa travail. Cela passe par la constitution d’un dossier complet comprenant:

  • 2 imprimés de demande de visa de contrat de travail d’étranger, téléchargeables sur le site internet du Ministère;
  • 5 exemplaires originaux de contrat de travail d’étranger remplis, signés et légalisés par les deux parties et portant le cachet de la société précisant les coordonnées, disponibles également sur le site du Ministère;
  • Copie certifiée conforme à l’original des diplômes et/ou des certificats de travail délivrés par les ex- employeurs (traduis en langue française ou arabe par un traducteur agréé, en cas de nécessité);
  • Copie des premières pages du passeport (en cours de validité) et du cachet de la date d’entrée au Maroc;
  • Attestation d’activité délivrée par l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), certifiant l’absence de candidats nationaux pour occuper le poste proposé au salarié étranger (copie originale). Certains étrangers sont dispensés de la délivrance de ce document, vous pouvez consulter cette liste sur le site du Ministère ;
  • Copie des documents relatifs à la forme juridique de l’entreprise (Registre du Commerce, Statuts…) voir la liste complète sur le site du Ministère ;
  • Délégation de pouvoir pour signature par les mandants au cas où les contrats sont signés par des mandataires.

D’autres documents pourront être demandés si besoin.

Lorsque vous êtes accompagnés par des professionnels de l’emploi comme des agences d’intérim, cabinets de recrutement, en règle générale ils sont présents pour vous épauler lors de ses démarches et même les gérer à votre place.

Une fois que vous aurez obtenu le visa du Ministère, il vous indiquera la date de début et de fin de ce dernier.

Vous l’aurez compris, en travaillant au Maroc vous ne pourrez obtenir qu’un CDD que vous devrez renouveler chaque année (avec le visa travail), si vous souhaitez poursuivre la collaboration avec votre employeur. Auquel cas, votre contrat de travail prendra fin à la date d’échéance du Visa.

Aujourd’hui trouver un emploi quel qu’il soit et où qu’il soit, semble être une épreuve insurmontable et angoissante. En suivant bien les étapes et les divers conseils prodigués vous vous rendrez compte que venir s’installer au Maroc et y travailler est tout à fait accessible. D’ailleurs pour vous donner encore plus de facilités pour y arriver, j’ai préparé une fiche pratique que je vous offre. Je pense qu’elle devrait vous aider à y voir encore plus clair ! Elle est disponible gratuitement par ici

 

Note de l'article

Note moyenne

Note de l'article

Travailler au Maroc pour un francais ou un étranger pour trouver un emploi ou un job

User Rating: 5 ( 1 votes)

About Gaston Hakim

Passionné par le Maroc, j'ai créé ce blog pour y partager plus de 19 ans d'expériences de vie et voyages au Maroc. Ce blog s'adresse à tous ceux qui souhaitent voyager au Maroc ou qui désirent s’y installer pour vivre paisiblement au soleil.

Check Also

L'interview de Jean, expatrié français au Maroc et spécialiste de l'immobilier marocain

L’interview de Jean, expatrié français au Maroc et spécialiste de l’immobilier marocain.

Jean est un expatrié francais au Maroc, spécialisé dans l’immobilier. Il partage avec vous son …

Elle a quitté la France pour réussir au Maroc: interview de Nadia

Voici la retranscription texte de la vidéo: Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *