Quelle protection sociale pour les expatriés au Maroc ?

protection sociale des expatriés au MarocLa question de la protection sociale des expatriés au Maroc est une des questions qui m’est posée de nombreuses fois par mails, en commentaires d’articles ou directement de la part des personnes que j’accompagne dans leurs processus d’expatriation. Ce n’est en effet pas toujours évident entre les expatriés qui viennent profiter leurs retraites au Maroc, les compagnes qui suivent leurs conjoints expatriés au Maroc pour une mission de détachement et les expatriés qui viennent travailler au Maroc. Remettons les choses à plat et faisons un tour d’horizon des différentes situations afin d’être sur que vous disposiez de la protection sociale la plus adaptée à vos besoins.

La distinction entre détaché et expatrié au Maroc

J’insiste volontairement sur la notion de contrat local et afin que toutes les notions soient claires, revoyons la distinction entre un détaché et un expatrié. Ces deux statuts sont définis par la Sécurité sociale française puisque les modalités de leurs protections sociales vont varier selon ce type de statut.

Un détaché est un salarié envoyé par son employeur au Maroc pendant une durée limitée et qui continue de bénéficier du régime français de protection sociale. Il aura alors exactement les mêmes prestations que s’il était resté en France. La durée de son détachement ne pourra excéder les trois ans et pourra être renouvelé une fois, attention dans ce cas à compléter le formulaire deux mois avant la fin de votre contrat. Au Maroc, un détaché, quelque soit sa nationalité, n’a pas besoin de passer par l’ANAPEC (Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi et des Compétences) pour obtenir un contrat de travail étranger émanant par le ministère de l’Emploi. Il aura bien sûr d’autres documents à fournir à l’ANAPEC dans le cadre de sa mission exceptionnelle au Maroc.

Enfin, attention, je vous mets en garde contre les entreprises qui souhaitent recruter des étrangers sans passer par l’ANAPEC. En cas de litige, vous ne pourrez vous retourner contre votre employeur et vous serez considéré comme coassocié dans cette fraude.

Le salarié expatrié au Maroc

Si votre mission au Maroc est plus longue que la limite fixée par la sécurité sociale française ou si vous êtes embauché par une entreprise sur place alors vous aurez le statut d’expatrié. Vous dépendrez alors du régime de sécurité sociale local et votre lien avec la Sécurité sociale française sera rompu, à moins que vous n’ayez souscrit à la Caisse des Français de l’Étranger. Voyons cela plus en détail.

La sécurité sociale des expatriés au Maroc

Maintenant que nous avons vu la différence entre détachés et expatriés au Maroc, focalisons-nous sur le statut d’expatrié. Tout d’abord, n’oubliez pas de signaler votre départ aux organismes français de sécurité sociale comme le Pôle Emploi, la Caisse d’Allocations familiales et la Caisse d’assurance maladie. Si vous continuez à percevoir des prestations alors que vous êtes expatrié salarié au Maroc, alors vous êtes dans l’illégalité et il est possible que l’on vous demande un remboursement.

CNSS sécurité sociale marocEn renonçant à vos prestations en France, sachez qu’en tant qu’expatrié salarié au Maroc, il existe des conventions bilatérales entre le Maroc et de nombreux pays comme la France, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Espagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède et la Tunisie. Ainsi, en tant qu’expatrié français au Maroc, si vous exercez une activité professionnelle vous êtes automatiquement rattaché à la sécurité sociale marocaine et pouvez ainsi bénéficier vous et votre famille résidente sur le territoire marocain de l’ensemble des prestations.

La Sécurité sociale Marocaine, appelée CNSS, s’est modernisé et dispose d’un nouveau site internet et dorénavant d’une application mobile en français qui vous permet d’accéder et suive votre dossier, localiser l’agence la plus proche… Pratique pour les assurés, mais aussi les employeurs. J’en avais parlé dans un article précédent 11 applications marocaines pour se faciliter encore plus la vie au Maroc si vous souhaitez en savoir plus.

La Caisse des Français de l’étranger

La Caisse des Français de l’Étranger intervient au moment où vous considérez que les prestations que l’on vous propose au Maroc ne sont pas suffisantes. Chaque expatrié a une situation différente et des besoins qui lui sont spécifiques, si certains se satisfont de la sécurité sociale marocaine, d’autres privilégieront une autre solution qui est celle de la Caisse des Français de l’Étranger.

L’avantage de cette dernière est qu’elle vous permet de conserver vos droits à la Sécurité sociale en France et cela sans aucune rupture. En adhérant à la CFE, vous assurez ainsi une continuité de vos droits et ne perdez rien ni à votre départ ou à votre retour éventuel en France en réintégrant la protection sociale française. Tout se passe donc comme si vous étiez resté en France.

À noter que même si la CFE propose des remises selon votre âge (pensez à les déduire du montant indiqué par le simulateur), elle peut représenter un cout assez important selon la protection que l’on choisit, en particulier car vous serez quand même obligé de cotiser à la sécurité sociale au Maroc. Il faut donc anticiper cela dans votre budget si vous optez pour cette solution: lire mon article sur Le Vrai Cout de la Vie au Maroc.

Prestation sociale CFE expatrié Maroc

Les couvertures complémentaires

En étant salarié au Maroc, faites le point avec votre employeur pour savoir si une couverture complémentaire à la sécurité sociale marocaine est proposée et quelle est la grille de remboursement.

Si vous avez opté pour la CFE, vous avez compris que cette dernière était l’équivalente de la sécurité sociale française et qu’elle vous remboursera donc dans la limite des tarifs pratiqués en France. Selon vos besoins, si vous souhaitez prendre une couverture complémentaire à la CFE, sachez qu’elle a passé de nombreux accords avec des mutuelles.

Quelle protection pour les courts séjours de moins de trois mois au Maroc ?

Un des conseils que je donne constamment aux personnes désireuses de s’expatrier au Maroc et d’abord de venir y vivre quelques mois afin de voir si l’on s’accommode de la vie au quotidien. N’oubliez pas qu’en tant que touriste, vous pouvez rester jusqu’à trois mois sans carte de séjour puis renouvelables trois mois pour motifs sérieux. Que vous prévoyiez d’y passer plusieurs semaines ou mois, sachez qu’il est également important de faire un point sur la protection dont vous disposez. Vous avez donc pour cela deux solutions:

l’assurance de votre carte bancaire

Une possibilité à envisager est de faire un point sur la protection que peut vous offrir votre carte bancaire, car si vous ne le savez pas, sachez que les cartes VISA PREMIER ou MASTERCARD offrent des assurances à leurs porteurs de cartes et dans certains cas extensibles aux membres de leurs familles. J’en ai parlé dans mon article dédié aux arnaques liées à la location de voiture au Maroc ou au remboursement des billets d’avion sans assurance. Les assurances  des cartes bancaires ne sont toutefois pas toujours complètes, pas forcément adaptées à votre situation et il faut avoir payé une prestation de son voyage avec cette carte pour qu’elle fonctionne !

Une assurance pour vous accompagner lors de vos premiers mois au Maroc

La deuxième solution est de souscrire à une assurance privée le temps de votre court séjour au Maroc. Il en existe plusieurs, chacun avec des packs différents et des prix différents. En priorisant les besoins d’un expatrié qui s’installe temporairement au Maroc, il s’avère que l’assurance “CAP Vital Expat” de Chapka Assurance est la plus complète pour plusieurs raisons:

  • L’assurance n’impose pas de se rendre dans un réseau de médecins conventionnés, ce qui signifie que n’importe où au Maroc, le médecin de votre choix pourra faire l’affaire pour vous soigner. La garantie des frais médicaux et d’hospitalisation couvre toutes les maladies soudaines, aléatoires et imprévisibles ainsi que les accidents.  Vous serez remboursé à 100%, sans franchise et sans recours à la sécurité sociale et à la mutuelle.
  • Ils acceptent les documents dématérialisés, pour procéder au remboursement, il vous suffit de scanner vos justificatifs et de leur envoyer (pour les frais médicaux de moins de 500 euros et attentions à toujours conserver vos originaux). Le remboursement peut même se faire sur votre compte bancaire marocain en dirhams (au taux de change du jour de votre sinistre).
  • Le service client est très réactif, et ça, ce n’est pas négligeable lorsque l’on est à plusieurs milliers de kilomètres.
  • Plusieurs autres avantages comme l’assistance rapatriement et l’assistance juridique

Selon moi, cette assurance permet une bonne transition entre votre pays d’origine et le Maroc puisque pour les trois mois où vous êtes sur place pour vous accoutumer à la vie au Maroc n’étant pas encore affilié au système de sécurité sociale marocain, vous êtes donc couvert pendant votre recherche d’emploi et votre quotidien sur place.

Une remise de 5% offerte pour les lecteurs de Vivre-au-Maroc  sur l’assurance 

 

logo chapkaComme pour beaucoup de personnes, le budget dédié à l’expatriation peut très rapidement gonfler, l’assurance est un investissement obligatoire qui peut coûter cher, mais que l’on amortit très rapidement en cas de mauvaise surprise.

J’ai donc décidé de profiter de la notoriété de ce blog pour négocier avec Chapka Assurances une réduction pour vous. Cette réduction vous fait bénéficier d’une remise de 5% sur vos contrats d’assurances CAP VITAL EXPAT. Cela vous permettra d’économiser quelques dizaines d’euros, que vous pourrez utiliser au Maroc pour financer vos premières dépenses.

Découvrir CAP VITAL EXPAT et profiter de la remise de 5%

Dites-moi en commentaire pour quelle protection vous avez opté. Et si vous avez des questions, dites-le-nous. La communauté des expatriés et moi-même essayerons d’y répondre au mieux.

Toutes les autres ressources sur la vie et l’expatriation au Maroc :

Protection sociale des expatriés au Maroc

Note moyenne

Notez l'article.

Connaissez-vous bien tous les droits des expatriés français au Maroc en matière de protection sociale ? Eh bien voici tout ce que vous devez absolument savoir.

User Rating: 4.25 ( 7 votes)

About Gaston Hakim

Passionné par le Maroc, j'ai créé ce blog pour y partager plus de 19 ans d'expériences de vie et voyages au Maroc. Ce blog s'adresse à tous ceux qui souhaitent voyager au Maroc ou qui désirent s’y installer pour vivre paisiblement au soleil.

Check Also

Investir au Maroc – 3 leçons à retenir d’un VEFA

Investir au – 3 leçons à retenir d’un VEFA Maroc     Mon premier investissement immobilier …

Comment investir dans l’immobilier au Maroc ? 3 Stratégies

Comment investir dans l’immobilier au Maroc ? 3 Stratégies   Trois stratégies pour investir dans …

21 comments

  1. Je voudrai plus de renseignement : en tant que retraités, doit-on faire transférer entièrement ou en partie nos revenus au Maroc, comment procéder ? ensuite interviendra la question de la couverture sociale.

  2. Quelle est selon vous la meilleure assurance pour expatries indépendants au 1er euro, quand on n’a pas droit à la CFE .
    Merci beaucoup pour vos informations, car pour notre couple une assurance santé internationale type économique revient souvent à 400 euros en tout chaque moi et je ne peux me permettre de telles dépenses donc nous n’avons plus aucune forme d’assurance santé.
    Merci pour vos informations.

  3. Bonjour,
    Mon employeur me propose d’être détaché au Maroc. Mes revenus resterons de sources françaises (sécurité sociale, retraite…) Comment se calcule les impôts sur le revenus dans ce cas? Suis je exonérer de par mon statut? Et est ce pertinent de garder une adresse fiscale en France sachant que je pars avec ma femme et mes 3 enfants pour une durée de 3 ans. Merci pour vos réponses.

  4. Bonjour Gaston,

    Je songe à m’installer quelques mois, voire un an au Maroc. Sachant que je suis fonctionnaire en disponibilité (congé sabbatique) et que je n’ai par conséquent pas de revenus, je voulais savoir ce que je dois faire pour bénéficier de la sécurité sociale au Maroc ?
    Merci pour votre réponse

    • Bonjour,

      La sécurité sociale marocaine ne fonctionnera pas (il faut être salarié) t si vous partez plus de 90 jours, votre sécurité sociale française non plus….
      Dans votre situation il y a 2 solutions.
      – 1 conserver la secu française et rentrer tous les 3 mois….+ prendre un petit contrat d’assistance rapatriement (Mondial ou Europe)…ce n’est pas cher.
      – Prendre un contrat d’assurance privé type “globe trotter” pour un an….cela prend tout en charge et ça s’arrête au bout d’un an….c’est pas mal aussi mais plus cher que la première solution…

      Bonne année sabbatique (quelle chance !!!)

  5. Bonsoir,
    Mon mari va probablement être muté au Maroc, on lui propose un salaire de 35000 dh/ mois, en sachant que nous avons deux enfants (7 et 13 ans). Pensez vous que cette rémunération soit suffisante svp car j’ai lu tellement de chose sur divers forums concernant les loyers, les écoles et autres frais…
    En vous remerciant pour votre retour.

    • Bonjour Zouaki,
      OUi cela me parait cohérent mais encore une fois cela va dépendre du mode de vie que vous souhaitez avoir sur place au Maroc. Le mieux est d’utiliser le simulateur dédié au cout de la vie que je propose sur le site afin d’être certain que vos revenus vous permettront d’avoir le mode de vie souhaité sur place.
      Bonne journée,

  6. Salem ameikom Gaston!
    Nous avons des biens immobiliers en France et nous avons l intention de les vendre et de fuire la société de consommation pour vivre au Maroc grâce à nos intérêts d emprunt et l exploitation de nos terres agricoles et de nos bêtes là bas.
    Nous avons 4 enfants et comptons leur faire l école à la maison jusqu’à la fin du collège.
    Nous souhaitons avoir une idée du % que la France nous prendra sur la vente de nos biens, et le coût d’une assurance santé.
    Notre projet démarre à peine…

    • Bonjour betty,

      Le mieux est de s’adresser auprès du services des Notaires de France qui ont l’habitude de travailler sur ce type d’opérations immobilières. Attention aux types de comptes bancaires que vous ouvrez au Maroc, et sur lesquels vous virerez éventuellement les fonds, il faut que cela reste un compte en dirhams convertible. Contactez moi par mail, si vous le souhaitez, nous pourrons échanger par Skype 🙂

      A bientôt,

  7. Hakim, merci beaucoup pour ton blog très intéressant que je n’ai pas fini de découvrir. Je serai en retraite le 1er aout 2016. Je compte m’installer au plus vite à Safi. La couverture santé est mon plus grand souci. J’ai habité 6 an à Casablanca entre 1980 et 1986. J’étais affilié à la CFE. J’ai payé des cotisations prohibitives. Etant en pleine forme à l’époque, je n’ai jamais demandé un remboursement. Entre tous les déménagements je n’ai plus aucun justif ce cette affiliation. Malgré de nombreux mails, déclarations… la CFE ne me connait pas ! J’ai donc perdu 6 ans de cotisation. Il est donc hors de question que je m’y ré-inscrive. De toute manière, je n’ai aucune intention de revenir en France après mon installation. Je vais donc m’affilier à la CNSS. Ce que je ne comprends pas est que la SECU me disent qu’il vont faire une retenue de 3.8% sur ma retraite. La CNSS me dit qu’avec une rente venant de france je n’aurai aucune cotisation au Maroc et serai couvert par la CNSS d’office (si je le demande). Je trouve un peu curieux de payer la SECU qui ne me remboursera rien (elle ne me connaitra plus) et ne pas payer la CNSS qui me remboursera !!! Il faut savoir que j’ai fait un AVC il y 2 ans et j’ai toujours un traitement lourd pris à 100 % par la SECU. La CNSS me dit qu’il n’y a aucun problème, je serai aussi à 100 % au Maroc. Tout cela m’a été dit. Je n’ai aucun écrit. Crois-tu que ce soit vrai ?
    Par mon employeur actuel j’ai une excellente mutuelle qui ne me sert que pour les lunettes ou dentiste puisque les soins consécutifs à l’AVC sont pris à 100 % par la SECU. le 1er aout 2016 le contrat (contrat de groupe) de la mutuelle est caduc. Si je veux y soucrire c’est une démarche personnelle d’un nouvel adhérant. Adhérant de 63 ans avec des antécédents pas glorieux donc cotisation au max! Je ne vais donc pas prendre cette mutuelle, ou prendre une mutuelle marocaine avec garanties minimum, ou rien du tout. Qu’en penses-tu ? Excuses-moi pour la longueur du texte. Merci d’avance de tes réponses.
    Amitiés Loic

  8. Jean-Michel Giorgi

    Bonsoir et merci pour votre blog qui est très intéressant,

    Vous n’évoquez dans cet article que la protection sociale des personnes qui travaillent au Maroc, je suis en ce qui me concerne retraité et j’étudie la possibilité de m’installer au Maroc, mais je constate que vous n’évoquez pas le cas bien qu’il s’agisse de personnes qui, l’âge venant, en ont le plus besoin. Pourriez-vous compléter votre article pour donner les informations qui les concernent?

    Merci d’avance

    • Jean-Mchel,
      As tu fait des avancées sur ton dossier, qui comme le mien, n’interesse personne. J’ai fait des simulations sur la CFE (!!!), ma mutuelle actuelle, et les societes commerciales. Personne ne parle de l’accord SECU/CNSS !!! Bizard, non ? Pourquoi parler d’un retrait qui va avoir lieu d’office à hauteur de 3.8% de ta retraite que tu t’en serves ou non et de garanties qu’offre la CNSS gratuitement. Grauitement si l’on peut dire puisqu’il y a une caisse de compensation intermediaire. Mais toi tu ne payera pas un sous à la CNSS.
      Les organismes, mutuelle et societes citées plus haut demandent une cotisation entre 200€/mois à 500€/mois suivant les conditions de remboursement avec des extensions (obligatoires !) pour les USA et autres contrées éloignées de mon probleme. Marché juteux.
      Vu l’omerta devant laquelle je me trouve et vu la valeur de ma future retraite (environ 900€/mois).
      Vu que je n’ai pas envie d’engraisser des societés commerciales avec ma santé, je prendrai le systeme CECU/CNSS qui me coutera (de toutes manières) 38€/mois. Donc, oui je ferai des stations des journees entieres à l’hopital de Safi, oui il faudra que j’aille à Casa pour trouver un medecin reconnu par la CNSS. Qu’ai-je de mieux à faire? Et, si je meurs ce n’est pas en ayant payé 200-500€/mois que ca l’evitera.
      Ceci n’est, evidement, que ma position, suivant tes ressources et tes responsabilités tu peux choisir une option inverse. En résumé, ne crois pas trouver d’info sur cet accord le marché est trop juteux pour que se soit diffusé.
      Je n’ai aucun document l’attestant, seulement l’engagement d’un agent de la CNSS qui m’a laissé son nom, apres avoir vu son chef qui est bien resté caché dans son bureau !

      • Serge de Mogador

        Bonjour Jean Michel
        Je viens de laisser un commentaire pour Cyril qui t’avait répondu l’an dernier. Tu as pu avancer dans tes choix ? Ce que je dis à propos de la situation de la CNSS et CFE est correct ? As tu des informations ou conseils pour m’éviter des erreurs dès mon installation… Pour info je suis route de Safi.. mais à Essaouira. au Km 105. Par avance merci de ta réponse. Bien cordialement

      • Bonjour Messieurs
        Je suis dans le même cas que vous j’habite depuis 2008 au Maroc avec mon mari qui lui est marocain je m’y suis marié à mon arrivée, au début je me suis inscrite à la CFE mais comme certains avec 900 € par mois il faut pas s’écarter lors de mon départ je payais env; 165 € par trimestre en quelques années je suis arrivée à 220 € je pense que cet organisme prend les expatriés pour des pigeons, donc je me suis retirée de cet organisme depuis je suis sans couverture au Maroc. Mon docteur ici m’a demandé pourquoi je ne m’affiliais pas à la SS marocaine ce que j’ai toujours hésité à faire. Actuellement sur la retraite je n’ai aucun prélèvement si quelqu’un peut me renseigner sur les tarifs de cotisation à la SS marocaine, j’envoie aujourd’hui un courrier à mes caisse de retraite car il me faut un imprimé pour faire cette demande merci de votre réponse

    • Bonjour Jean-Michel,

      Il existe depuis le mois de Mai 2015 une solution complémentaire pour les retraités français résidant ou non au Maroc.
      Cette solution permet de se passer de la CFE grâce aux accords bilatéraux entre la France et le Maroc.
      Je ne vais bien entendu pas faire de publicité ici mais si Gaston me lit je l’invite à me contacter pour lui exposer cette solution spécialisée et destinées eux retraités et peut être compléter son article fort intéressant.

      • Serge de Mogador

        Caryl bonjour
        Je suis retraité et en train de m’installer au Maroc. J’y ai acheté une maison et je boucle mes valises et cartons. Petite retraite, assez pour vivre tranquille. Ma femme est retraitée également. Ce que j’ai compris en parcourant les sites (y compris celui de la CFE /assurances/particuliers/retraite/maladie-maternité/adhésion ) c’est qu’il y a bien une possibilité de ne pas cotiser à la CFE qui semble couter assez cher. Auquel cas le remboursement intervient via la CNSS mais je n’arrive pas à trouver un exemple ou tarif de remboursement. Avez vous un lien ou une adresse vers ces tarifs ? J’ai également compris, sauf erreur, que la CFE intervenait un peu comme une assurance complémentaire et que donc elle viendrait remplacer mon assurance actuelle qui me coute d’ailleurs assez cher (près de 2000 euros/an pour deux) Bref, si la CNSS rembourse à peu près correctement les soins (qui ne sont pas très élevés pour des consultations ordinaires – 80 DH chez mon médecin à Essaouira) je pense faire l’économie de l’assurance CFE , mais j’espère ne pas faire une erreur ! Des conseils ????? par avance merci. Bien cordialement

        • Bonjour Serge,

          Ce n’est pas tout à fait ça.
          En fait les retraités français peuvent complètement se passer de la CFE (cela fait tout de même une économie de de 4,2% du montant total de vos retraites).

          Pour cela effectivement vous serez inscrit à la CNSS pour vos soins au Maroc et au CNAREFE (Centre National des retraités français à l’étranger, un bureau de la CPAM de Seine et Marne, pour vos soins en France). De plus vous conserverez votre carte vitale pour vos soins en france.

          La CNSS rembourse parfaitement bien même si cela n’est pas aussi rapide qu’en France (il faut 30 jours pour recevoir son remboursement). En revanche les tarifs de convention sont très corrects voire quelque fois mieux qu’en France.

          Le problème c’est pour justement compléter ce remboursement et ajouter une garantie d’assistance rapatriement et surtout de prise en charge en cas d’hospitalisation au Maroc. C’est là qu’intervient la mutuelle.

          Je ne vais pas la citer au risque de voir retirer ce commentaire mais elle est facile à trouver et c’est la seule mutuelle française qui vient en complément du CNAREFE et de la CNSS au Maroc. Elle figure dans la liste des assureurs partenaires de la CFE (la seule qui précise retraités français au Maroc).

          Cela permet de faire une économie considérable puisque dans son tarif la garantie d’assistance, de tiers payant en cas d’hospitalisation au Maroc, et de rapatriement en cas de décès est incluse….

          Je connais beaucoup de retraités qui ont chois de s’installer à Essaouira et qui ont sélectionné cette solution (dont 2 médecins français à la retraite). Ils semblent ravis….

          Espérant t’avoir aidé, on en reparle quand tu veux.

          Bonne expatriation

        • Bonjour Caryl,

          Je te remercie pour tes nombreuses informations et n’hésite pas à les compléter en donnant les liens, je validerai bien sur ton commentaire.
          Il faudra d’ailleurs qu’on organise une interview si tu le veux bien, ton blog était l’un des tout premiers que je suivais.

          Bonne journée !

  9. Bonjour et merci pour toutes les infos. Je ne suis ni détaché ni expatrié. J’ai crée une société au maroc dont je suis l’associé unique. quelle assurance dois-je ou puis-je souscrire?

    • Bonjour Pascal,

      Comme indiqué dans l’article, il y’a un simulateur sur le site de la CFE. Vous êtes également éligible à la CNSS marocaine mais qui ne rembourse pas grand chose… Faites bien vos calculs pour savoir si l’adhésion à la CFE vaut le coup pour une seule personne.

      A bientôt

    • Bonjour Pascal,

      Comme le dit Gaston, effectivement vous avez 3 solutions :
      1 – Vous pouvez vous inscrire à la CNSS et prendre une complémentaire santé marocaine – solution la moins chère. Certaines mutuelle marocaines peuvent garantir des soins en France mais il faut faire attention
      2 – Vous pouvez vous inscrire à la CFE, dans ce cas vous êtes couvert partout mais attention la CFE ne joue le rôle que de régime de base, après il faut penser à une assurance complémentaire avec au moins une assistance rapatriement.
      3 – Vous vous prendre une assurance privée dite au 1er Euro, c’est à dire qu’elle va se substituer au régime de base (CNSS ou CFE) et tout rembourser….

      Il faut faire vos 3 devis…

      Bonne expatriation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *