L’enseignement au Maroc : comment assurer l’éducation de ses enfants au Maroc ?

Le système éducatif au Maroc

 

 

L’enseignement public

L’avantage de l’enseignement public au Maroc est sa gratuité. Tous les enfants peuvent y être accueillis de la maternelle au lycée. Le cursus scolaire se présente de la manière suivante :

  • Ecole maternelle au Maroc. Il y existe deux types d’établissements préscolaires pour les enfants de 4 à 6 ans : les écoles coraniques traditionnelles et les écoles maternelles jardins d’enfants.

  • Ecole primaire au Maroc. Elle se divise en deux cycles : le premier cycle pour les 7-11 ans et le second cycle pour les 11-13 ans.

  • Collège au Maroc. Le secondaire collégial est destiné aux enfants de 13 à 16 ans. Il se termine par l’obtention du BEC (Brevet d’Enseignement Collégial).

  • Lycée au Maroc. Le secondaire qualifiant se déroule en trois ans pour les jeunes de 16 à 18 ans. Après une année de tronc commun, deux filières s’offrent aux jeunes : le cycle de qualification professionnelle ou le cycle du Baccalauréat.

L’enseignement privé

Il existe de nombreux établissements scolaires privés au Maroc. Beaucoup émanent de missions étrangères. Les frais d’inscription et de scolarité varient en moyenne de 15 000 MAD à 120 000 MAD par an et par enfant selon les établissements.

  • La mission française est la plus répandue dans le Royaume. Affiliée à l’AEFE (l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger) ou à l’OSUI (Office Scolaire Universitaire et International), les établissements, de la maternelle au lycée, respectent les programmes de l’Education Nationale française. Cela permet aux enfants de poursuivre leurs études en France après le bac.

  • L’école italienne est la moins chère de toutes, les enfants étant libérés de cours l’après-midi.

  • L’école espagnole ne demande pas de frais d’inscription ; les frais de scolarité sont fixes de la maternelle au lycée. Les tarifs sont dégressifs selon le nombre d’enfants.

  • L’école belge et l’école britannique sont toutes récentes. La première est installée à Casablanca, la seconde à Marrakech.

  • L’école américaine est la plus chère de toutes. Elle permet aux élèves de maîtriser l’anglais, en plus du français et de l’arabe souvent parlés à la maison. Elle délivre un diplôme équivalent au diplôme du lycée aux Etats-Unis, ainsi qu’un baccalauréat international. Les enfants peuvent ainsi s’inscrire n’importe où dans le monde pour poursuivre leurs études.

  • À côté des établissements internationaux, de plus en plus d’écoles privées marocaines voient le jour. Elles sont essentiellement implantées dans les centres-villes.</p>

Choisir le public ou le privé ?

Le choix est avant tout financier. Ensuite c’est une question d’offre dans la ville où vous serez implanté. De nombreuses écoles publiques ferment régulièrement, pour être remplacées par des établissements d’enseignement privé. Renseignez-vous bien au moment de votre installation au Maroc.

Les missions françaises sont présentes sur l’ensemble du territoire. Mais les enfants y sont acceptés sur dossier. S’ils ont commencé leur scolarité dans une autre langue que le français, ils ne pourront peut-être pas y accéder, même s’ils sont de nationalité française.

Poursuivre ses études au Maroc

L’Université au Maroc

Le cursus universitaire marocain s’organise comme suit : Licence, Master, Doctorat. Pour y accéder il faut être titulaire d’un baccalauréat avec les mentions Assez Bien, Bien ou Très Bien. Vous trouverez toutes les modalités d’inscription sur le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Les cours du CNED

S’il n’y a pas la formation souhaitée dans les Universités marocaines et si votre enfant préfère rester vivre avec vous au Maroc, le choix de l’enseignement à distance par le CNED peut être une bonne alternative. Cela lui permettra également de poursuivre ses études même si vous changez régulièrement de pays.

Revenir en France pour ses études

C’est le choix que font beaucoup d’enfants d’expatriés, ainsi que de jeunes marocains. Il faut alors trouver un hébergement pour l’étudiant qui retourne en France.

Check Also

Comment réussir à être une femme entrepreneur au Maroc ?

Comment réussir à être une femme entrepreneur au Maroc ?     Gaston : Etre une …

Comment réussir en France tout en vivant au Maroc ?

Comment réussir en France tout en vivant au Maroc ?   Gaston : Salut les amis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *