Comment choisir sa ville d’expatriation au Maroc ?

Les 3 villes d’expatriation au Maroc les plus prisées

 

Rabat

Classée en 2018 à la 117e place mondiale des villes où il fait bon vivre, la capitale marocaine est une terre d’accueil regroupant un grande part des expatriés européens souhaitant faire carrière ou s’installer au Maroc. Très dynamique, Rabat est une ville parfaite pour les jeunes travailleurs. Elle regroupe un système administratif complet (ministères, grandes administrations) tout en offrant un système de moyens de transport (gares, aéroports, bus, tramway…) très pratique. Divertissements, espaces verts, vie culturelle… : Rabat propose aux expatriés tous les attraits d’une ville ancrée dans la culture afro-européenne.

Marrakech

“Ville rouge”, “Perle du Sud” : Marrakech est sans conteste l’une des meilleures villes pour vivre au Maroc. En constante mutation, cette ancienne cité impériale située à l’ouest du Maroc  a connu progressivement un développement touristique assez conséquent. Si la vie y est assez chère, le prix des logements y est moins onéreux que dans d’autres villes marocaines comme Casablanca. Marrakech est une ville idéale pour les expatriés actifs en quête d’opportunités professionnelles. Elle est également une destination parfaite pour les retraités qui souhaitent vivre au Maroc tout en profitant d’avantages fiscaux non négligeables et d’un niveau de vie très enviable.

 

Tanger

Deuxième ville économique du Maroc, Tanger présente l’avantage d’être située à une quinzaine de kilomètres de la côte espagnole. Avec une politique fiscale très attractive, cette ville offre de nombreux atouts aux expatriés français salariés ou autoentrepreneurs qui peuvent notamment bénéficier d’un abattement minimum de 50 % appliqué sur les impôts sur les revenus, voire d’une exonération totale. Les démarches administratives y sont en outre beaucoup plus simples qu’en France. L’obtention d’une carte de séjour pour un entrepreneur étranger et la création d’une auto-entreprise ne prennent généralement que quelques jours.

Les autres villes d’expatriation au Maroc

Essaouira

Magnifique commune portuaire située au bord de l’océan Atlantique, Essaouira est l’une des villes idéales pour vivre sa retraite au Maroc. Ce “paradis de retraite” qui bénéficie d’un climat très doux en hiver offre en outre le charme authentique d’une vieille ville aux minuscules ruelles parées de teintes bleutées. Seul inconvénient pour les adeptes des conditions météorologiques calmes : un vent omniprésent, qui fait néanmoins le bonheur des véliplanchistes.

Agadir

Station balnéaire réputée située dans le sud-ouest du Maroc, Agadir fait bénéficier ses habitants et ses expatriés de 300 jours de soleil par an. Cumulant zone touristique et opportunités immobilières, cette ville présente également l’avantage d’abriter le Lycée Français d’Agadir (LFA) qui assure la préparation au baccalauréat français pour les enfants d’expatriés. Elle est également une destination très prisée par les retraités aux revenus modestes qui peuvent profiter d’avantages fiscaux considérables.

Casablanca

Dernière ville phare pour les expatriés : Casablanca. Avec plus de 4 millions d’habitants, cette métropole très animée est dotée de tous les services publics essentiels : restaurants, enseignes internationales, hôpitaux… Si la “ville blanche” marocaine permet de jouir d’une qualité de vie très appréciable, elle n’est cependant pas le point de chute idéal pour les jeunes expatriés souhaitant faire carrière au Maroc. Les salaires sont en effet globalement modestes et la priorité est plutôt donnée aux habitants locaux.

Check Also

Comment réussir à être une femme entrepreneur au Maroc ?

Comment réussir à être une femme entrepreneur au Maroc ?     Gaston : Etre une …

Comment réussir en France tout en vivant au Maroc ?

Comment réussir en France tout en vivant au Maroc ?   Gaston : Salut les amis …

One comment

  1. Bonjour,
    Loin de moi de critiquer gratuitement , mais il faut bien ce rendre a l’évidence que partout ou les Expatriés s’installent les Prix flambent dans les années qui suivent ce qui est très néfaste pour les gens du pays et particulièrement pour la jeunesse local idem pour les Expats moins fortunés concernant tout particulierement l’Immobilier !!!
    C’est vraiment triste que la cupidité ce déplace partout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *