7 conseils pour négocier comme un PRO au souk de Marrakech et au Maroc

souk maroc
crédit douwes

Lorsque l’on voyage au Maroc, on est très rapidement séduit par les différents produits artisanaux et des nombreux souvenirs que l’on peut rapporter depuis les souks. Pour faire de bonnes affaires, il faut savoir négocier ! Voici quelques conseils à partager avec vous pour négocier de la meilleure facon tout en évitant de se faire avoir.

Tout d’abord sachez que l’on ne négocie pas partout, par exemple l’alimentation fait partie des rares produits qui ne se négocient pas. Le prix sera le même pour tous et même souvent affiché. Il en va de même pour les boissons, les tarifs d’autobus ainsi que les chambres d’hotel. Sachez aussi, que la négociation dans les souks et avant tout un sport locale qui fait partie des coutumes, soyez donc décontractez. Vous aurez à faire preuve de malice, d’humour, persuasion et beaucoup de bluff ! 😉

souk maroc épices

souk poterie
crédit nijaba

Prêt ? C’est partit !

Quelques notions de base avant de négocier

  • Le fait d’être étranger fait considérablement augmenter les prix, c’est d’ailleurs souvent pour cette raison que dans les souks, les prix sont rarement affichés, ils varieront selon le moment de la journée (oui oui !!), la tête du client et même parfois l’humeur du vendeur…
  • Ne vous faites jamais ramené dans un souk par un “rabatteur” ou un guide, même officielle. Ces derniers ramènent les clients au vendeur qui lui reversera une commission par la suite. Vous faire accompagner dans un magasin par une personne, fera donc forcément grimper le prix afin que le vendeur couvre la commission du rabatteur.

Conseil n°1: Se renseigner sur le prix du produit.

Avant de faire vos achats, faites quelques tours dans les souks et renseignez-vous sur les prix pratiqués, vous pourrez ainsi vous faire un ordre d’idée des prix pratiqués. Attention cependant à la finition des produits et la qualité des matières utilisés qui peuvent faire rapidement de grosse différence au niveaux des prix.

Conseil n°2: Hospitalité et négociation

Si négocier au Maroc fait partie de la coutume, sachez que les locaux sont toujours ravis d’avoir à négocier avec des étrangers en particulier pour pouvoir discuter et échanger avec eux. N’hésitez donc pas à poser des questions au vendeur sur ses produits, sa boutique, la qualité de ses matières premières. Ils adorent discutter et iront même parfois jusqu’à vous offrir un verre de thé… Avant d’entamer les négociations ! Business is Business.

Conseil n°3: Le bluff.

L’un des premiers conseils à partager avec vous est de ne jamais montrer votre interêt pour le produit qui vous intérésse. Très difficile pour certaines personnes, vous allez devoir apprendre à cacher vos émotions au risque de voir le prix du produit flambé. Enfin n’entamez les négociations uniquement si vous êtes réellement intérésser par le produit.

Conseil n°4: Le prix de départ.

Le prix de départ peut souvent fausser une bonne négociation. C’est à dire qu’un produit vendu habituellement à 20 Euros peut vous être annoncé à 60 Euros, vous aurez beau négocier et obtenir une réduction de 30 Euros, vous serez quand même perdant car vous le payerez à 30 Euros et vous seriez alors toujours au dessus du prix du marché. Le mieux est de laissez le marchand vous donner le premier prix voir même le second. Une fois le prix annoncé, changez de sujet, parlez d’autres choses puis revenez à la charge en redemandant quel effort sur le prix il peut faire, puis demandez quel serait son dernier prix.

Soyez donc attentif au prix annoncé dés le départ mais si vous avez suivi notre conseil n°2 alors vous devriez partir sur de bonne base 😉

Conseil n°5: Maitrisez l’information.

C’est vous qui devez menez les négociations, tranquillement et sans pression. Montrez que vous connaissez le produit, ressortez quelques termes récupérer chez d’autres vendeurs (conseil n°2 !) et n’hésitez pas à poser quelques question techniques pour lui montrer que vous n’êtes pas un bleu. C’est à vous de donner les informations sauf celle concernant le prix de départ

Conseil n°6: Mettez vos émotions de coté.

Conservez cette règle en tête: Le vendeur ne vendra jamais son produit à perte, jamais ! Il aura beau vous dire que ses enfants mourront de faim s’il vous le vend à ce prix là, qu’il ne gagnerait absolument rien, que vous êtes vraiment trop dur en affaire… Bref, tout aussi bien que le conseil n°3, tout est une question de bluff mais vous n’êtes pas le seul à bluffer, le jeu se fait à deux ! 🙂

Conseil n°7: Tentez de partir sans acheter

La négociation a bien avancé mais bloque ? Okay, pas de soucis, tentez de partir poliment sans rien acheter. Il y’a fort à parier que le vendeur viendra vous courir après ou vous récupérer pour lacher la négociation à votre prix. Et si ce n’est pas le cas ? Eh bien dans ce cas, vous aviez réellement atteint le prix exact, vous pourrez alors revenir dans l’après-midi ou le lendemain et l’obtenir au prix convenu.

jamaa lfna

Un dernier conseil pour la route: Si vous faites plusieurs achats vous-même ou que vous avez l’occasion d’acheter vos produits avec d’autres personnes alors vous pouvez parfaitement négocier un prix de groupe, c’est d’ailleurs très apprécié. ET si vous êtes seul ? Pas de soucis, demandez lui un bon prix et engagez-vous à parler de lui aux autres touristes et à les ramener chez lui s’il vous fait un bon prix, vous n’êtes alors plus un client mais un rabateur 😉

Enfin sachez que vous aurez plus de chance de faire de bonne négociation tôt le matin, car une journée qui commence très tôt par une bonne vente est un très bon présage pour les commercants musulmans, ils seront donc davantage bienveillant et généreux.

N’oubliez pas, une bonne négociation ne se fait pas dans un rapport de force, estimez que votre négociation est réussi si vous considérez que le prix que vous payez est juste. Gardez donc le sourire et considérez cela comme un moyen d’échanger avec une personne qui, elle aussi est désireuse d’en savoir plus sur vous, votre pays et votre culture. 🙂

souk luminaire

 

Lampes traditionnelles vendues au souk de Marrakech
crédit torrenegra

crédit Laurie

 

fleche vers le bas

About Gaston Hakim

Passionné par le Maroc, j'ai créé ce blog pour y partager plus de 19 ans d'expériences de vie et voyages au Maroc. Ce blog s'adresse à tous ceux qui souhaitent voyager au Maroc ou qui désirent s’y installer pour vivre paisiblement au soleil.

Check Also

sécurité au maroc

Peut-on encore réellement vivre au Maroc en toute sécurité ?

  Bonjour à tous, c’est Gaston Hakim Lastes, éditeur du site www.Vivre-au-Maroc.com et coach en …

impots et taxes pour la fisaclité au maroc

Impots d’un retraité expatrié au Maroc : la fiscalité expliquée simplement.

Impots d’un retraité expatrié au Maroc  La fiscalité des expatriés au Maroc parait assez complexe …

9 comments

  1. Chapeau pour l’objectif! Bravo pour les explications claires et fort utiles. Je viens tous les ans à Agadir où je possède un petit hôtel dans les montagnes de la Vallée du Paradis à Agadir. Je vais essayer “Transfertwise” et te tiendrai au courant. Encore bravo et merci. Jeanfanch.

  2. Bonjour je suis commerçant à Paris
    Je voudrais me rendre au Maroc pour rencontrer des fabricants en pochette . Boites à mouchoirs. Photophores le tout avec la main khmissa
    Pouvez vous me dire où c est le mieux il paraît qu’ à Fès est meilleur marché
    Je pense aller flâner au hasard dans les souks
    Connaissez vous des commerçants de ces produits merciiiiii

  3. Salam

    Il faudrait consacrer un article sur le Pakchich dans les administrations qui est important…..

    Comment réagir ?

    Youssef

  4. Merci pour votre articleje, je vous invite alors à découvrir le grand sud Marocain en quad et ssv au départ de Marrakech…. profiter d’une ou plusieurs nuits au coeur des dunes de chegaga et explorer la vallée du draa…

  5. Bbonjour,

    Merci pour les infos meme si on a tous plus ou moins essayé quelques petits trucs, en ce qui me concerne je confirme ce que dit la personne plus haut, c’est agaçan et en plus très frustrant car on a vraiment l’impression de mendier et on risqué de repartir bredouille alors qu’on s’imaginait déjà pouvoir emporter l’objet en question.

    Cela m’est arrive avec une robe que je m’imaginais déjà porter et finalement mon mari n’a pas eu gain de cause.

    Enfin, je peux meme vous dire que c’est une épreuve pour moi d’aller au souk plus qu’autre chose!!!!!

  6. Je sais maintenant qu’avant de négocier … je vais devoir bronzé un peut :p
    Merci pour l’article et bonne continuation 😉

  7. Bonjour Gaston,

    Félicitations pour ce blog très intéressant et convivial.
    Négocier ?
    Malgré les bons conseils ci-dessus, j’en suis incapable…
    Depuis 20 ans que je me rend au Maroc ça m’a toujours énervée… Je laisse faire mon mari !
    Pourquoi ça m’enerve ? Parce que chaque chose a un prix et que je connais aussi la valeur de l’argent.
    C’est par le travail que j’en ai – uniquement – alors pas vraiment envie de jouer à comment le dépenser…
    Ça amuse peut être les touristes de passage mais je t’assure bien que mes amies marocaines ont le meme ressenti que moi. Elles vont de plus en plus dans les endroits à prix fixes en comparant.

    Salam !

    • Bonjour Athanazia,

      Merci pour ton commentaire. Je peux comprendre ton sentiment de frustration, c’est pas toujours évident d’avoir à discutter des prix ou à les négocier même si pour le vendeur en face c’est plus un moment de partage et d’échange. C’est une question de culture, mais si ton mari est à l’aise avec ca alors tu vas pouvoir faire tes achats et le laisser négocier 😉

      A très vite sur le blog,
      Gaston

  8. Bonjour Gaston,

    Quel article très intéressant sur la négociation dans les souks de Marrakech dont je suis un peu un expert car cela fait au moins 5 ans que je me rends à Marrakech.
    Je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis 😉

    Ton blog de voyage sur le Maroc est génial !

    @ très bientôt,

    Kamal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *